HST-7003. Histoire politique du Québec (depuis 1930) : les Québécois et leur passé

Séminaire aux cycles supérieurs à l’Université Laval donné à l’automne 2012 par Jocelyn Létourneau. 

Objectifs

  1. Introduire les étudiants à un domaine de recherche et de réflexion des plus enlevants qui se situe aux frontières de l’histoire, de l’éducation et de la sociologie.
  2. Permettre aux étudiants d’aborder un ensemble de sujets sensibles qui touchent à la représentation du passé dans le contexte de la production de la société sous l’angle de la cohésion collective et du vivre-ensemble.
  3. Découvrir comment l’historien est au cœur des luttes idéologiques qui traversent la société.
  4. Permettre aux étudiants de réfléchir sur la fonction sociale de l’histoire et la nature du métier d’historien.
  5. Appuyer les étudiants dans la réalisation d’un travail long obéissant aux canons de la méthode scientifique.

Contenu

Trois questions marquent à l’heure actuelle les débats dans plusieurs sociétés, y compris au Québec : que fait-on de ce qui nous a fait ? Quelle histoire forger du passé qui permette de passer à l’avenir ? Comment, en donnant à l’histoire une forme qui ne trahit pas le fond du passé, poser les conditions favorables au vivre-ensemble au présent, si ce n’est à l’avenir ? Ces questions ne sont pas faciles. Elles sont inhabituelles à l’interrogation historienne. Elles sont toutefois posées par un certain nombre d’intervenants audacieux qui ne craignent pas de s’aventurer sur les terrains les plus glissants des humanités, là où le donné brut rejoint la pensée créative, là où l’esprit scientifique croise la préoccupation politique, là où la recherche d’objectivité rencontre l’assomption de subjectivité.

Source