L’histoire comme passage

Lauréat de la Fondation Trudeau en 2006, Jocelyn Létourneau a prononcé une conférence intitulée L’histoire comme passage, le 14 février 2012 dans le cadre du cycle des Conférences Trudeau.

Voici l’introduction : 

La question qui m’anime est banale en même temps que compliquée:
comment, après 30 ans de carrière comme historien professionnel,
peut-on déboucher sur un sujet aussi périlleux pour la science que
celui du rapport entre histoire et espoir? Avant d’en venir au cœur
de mon propos, il me faut effectuer un petit détour qui nous ramène
en 1997-1998, à l’Institut d’études avancées de Princeton, où j’étais
Fellow.

Voici les versions française et anglaise du texte de la conférence :

Jocelyn Létourneau, « L’histoire comme passage », Cahiers de la Fondation Trudeau, 4, 1 (2012), p. 43-61 [en ligne].

Jocelyn Létourneau, « History and Social Hope », The Trudeau Foundation Papers, 4, 1 (2012), p. 37-54 [online].