Quelques figures du migrant et du réfugié dans les lettres québécoises

Le CÉLAT présente le deuxième débat du séminaire sur le thème des « Lieux de passage ». Ce séminaire est organisé par l’axe 2 du CÉLAT (« Les narrations de la diversité et du vivre-ensemble ») dont Jocelyn Létourneau est un des responsables.

Ce deuxième débat se tiendra le vendredi 22 février 2013 de 14h à 16h à l’Université Laval, salle DKN-5172.

Simon Harel s’interrogera sur l’ « Extraterritorialité ou assignation à résidence » à partir de trois textes, « Emile Olliver et l’appel du lieu » dont il est l’auteur, « L’invention du quotidien » de Michel de Certeau et « La violence » de Michel Wieviorka. Doctorante en anthropologie du CÉLAT, Nathalie Ricard commentera les questionnements d’Harel.

Les personnes souhaitant assister au séminaire et exprimer leurs propres conceptions sur la notion de lieux de passage sont les bienvenues.

Les textes sont disponibles aux liens ci-dessous.

Émile Ollivier et l’appel du lieu (Simon Harel)

L’invention du quotidien (Michel de Certeau)

La violence (Michel Wieviorka) mot de passe : dlm2012 cliquez ici

Ce séminaire est ouvert à tous. 

Source : Célia Forget, coordinatrice du CÉLAT.

Comments are closed.