Paul Sauvé n’aurait pas dit le fameux « Désormais… »

Selon Alexandre Turgeon, le premier ministre Paul Sauvé n’aurait jamais dit publiquement le fameux « Désormais… », ce mot annonçant la rupture entre la Grande Noirceur et la Révolution tranquille. Turgeon arrive à cette conclusion après avoir cherché sans succès les sources qui confirmeraient que Paul Sauvé aurait bel et bien utilisé la formule « Désormais… ». À ce sujet, voici le résumé d’une conférence à venir.

Alexandre Turgeon, « “Il ne sera en poste que 100 jours avant de mourir subitement, mais son célèbre ‘Désormais’ était annonciateur d’un virage majeur” : le rôle des historiens dans la construction du mythistoire du “Désormais…” de Paul Sauvé »Une époque «glorieuse»? Les années 1950 au Québec, 18/10/2013.

« Désormais… ». Il n’y a peut-être pas de mots plus célèbres dans la mémoire collective ou dans l’histoire du Québec. Ce mot, le premier ministre Paul Sauvé ne cesse de le prononcer à l’automne 1959, alors qu’il est appelé à succéder à Maurice Duplessis, décédé à Schefferville. Par ce mot, répété à toutes les occasions, Paul Sauvé tire un trait définitif entre deux temps et deux mondes : , entre l’Ancien et le Nouveau Régime québécois. Que Paul Sauvé ait prononcé le « Désormais… », on ne saurait en douter. Les contemporains en attestent, à l’époque comme aujourd’hui, et de nombreux historiens le confirment dans leurs écrits depuis près de cinquante ans. Or, de récentes recherches montrent que Paul Sauvé n’a jamais prononcé le « Désormais… ». C’est en effet André Laurendeau du journal Le Devoir qui, le premier, lui met ce mot à la bouche. Pour reprendre les termes de Carlo Ginzburg, le « Désormais… » de Paul Sauvé est en fait un faux, c’est-à-dire que le fictif se fait passer pour vrai. Comment expliquer que ce faux ait pu devenir un fait historique, au point de devenir un véritable lieu de mémoire de la société québécoise à l’occasion du cinquantième anniversaire de la Révolution tranquille? C’est ce que nous comptons approfondir dans cette communication en nous intéressant au rôle des historiens dans la construction du mythistoire du « Désormais… » de Paul Sauvé.

Pour un texte à ce sujet :

Comments are closed.