Montréal comme un « laboratoire de l’interculturalité »

Dans une allocution prononcée mardi devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le président de Tourisme Montréal, Charles Lapointe, utilise la notion de « laboratoire de l’interculturalité » pour définir la métropole du Québec.

Citant l’historien et professeur Jocelyn Létourneau, de l’Université Laval, M. Lapointe a dit considérer Montréal d’abord comme un «laboratoire de l’interculturalité». Cette ville «n’est pas un lieu où les cultures se perdent, mais où elles se contaminent, se métissent, s’échangent, se frôlent, s’affrontent avec des emprunts et des transferts.»

Source : Journal les affaires.

Comments are closed.