En liens avec Margaret Conrad et le projet « Les Canadiens et leurs passés »