Trois textes écrits par Jocelyn Létourneau

À l’occasion de cette table ronde transdisciplinaire, Artefact vous invite ainsi à réfléchir sur les espaces et les usages de la commémoration, entre outil de mémoire et instrument politique

Table ronde «La commémoration: outil de mémoire ou instrument politique?» from Association Artefact on Vimeo.

Rebaptiser le #pontChamplain: une enquête qui fait réfléchir

93e Réunion annuelle de la SHC: un bilan

Se souvenir du Québec

L’usage du sondage en classe d’histoire

Connaissez-vous votre Québec?

Boursier du Collegium de Lyon

Le prix Jean-Marie-Fecteau de la Société historique de Canada est décerné à Alexandre Turgeon

« ’Toé, tais-toé’ et la Grande noirceur duplessiste. Genèse d’un mythistoire » d’Alexandre Turgeon est une exploration fascinante de la genèse et de la perpétuation des mythes, comme en témoigne l’histoire tout aussi fascinante d’un éclat public de Maurice Duplessis… qui n’a jamais réellement eu lieu. Pour Turgeon, le célèbre « Toé , tais-toé » est une histoire qui porte sur l’interaction entre la réalité et la fiction. Grâce à une lecture attentive de la presse, et en particulier le travail du caricaturiste Robert La Palme, l’auteur retrace la façon dont l’expression s’est emparée de l’imagination du public, car elle symbolise parfaitement le caractère brusque et autoritaire de Duplessis et de son régime tel qu’il est perçu. L’analyse bien conçue de Turgeon de la construction des mythes ajoute de manière significative à nos connaissances sur le rôle joué par les médias dans le façonnement de la perception publique du pouvoir à l’époque de Duplessis. Son approche micro-historique illustre avec succès le va-et-vient entre l’histoire et la fiction et le processus de construction d’un mythistoire. » (http://www.cha-shc.ca/?lid=XFXB3-QNJTB-XKD7W#sthash.ITMZiMUD.dpuf)

Continue reading “Le prix Jean-Marie-Fecteau de la Société historique de Canada est décerné à Alexandre Turgeon” »

Sabrina Moisan et L’Histoire du Québec en 30 secondes