Tag Archives: Marie Malavoy

Bibliographie évolutive au sujet de la consultation publique portant sur le renforcement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire

« Du 11 novembre au 13 décembre 2013, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport organise une consultation publique visant le renforcement de l’enseignement de l ’histoire nationale au primaire et au secondaire. » 

« Compte tenu de l’intérêt suscité par la consultation sur l’enseignement de l’histoire nationale, qui devait initialement se dérouler jusqu’au 13 décembre, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport annonce que celle-ci sera prolongée jusqu’au 22 décembre. »

Au sujet de cette consultation publique, voici une bibliographie évolutive qui sera mise à jour.

Documents de consultation

Beauchemin, Jacques et Nadia Fahmy-Eid, « Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire », Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2013.

Beauchemin, Jacques et Nadia Fahmy-Eid, « For the Reinforcement of the Teaching of Québec History in Elementary and Secondary School », Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2013. 

« Consultation publique portant sur le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire », site web du Ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2013. 

« La consultation visant le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale prolongée jusqu’au 22 décembre », communiqué de presse, 13 décembre 2013. 

« Lancement de la consultation visant le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale » communiqué de presse, 8 novembre 2013. 

Médias

« Discussion autour de l’enseignement de l’histoire », émission radiophonique Faut pas croire tout ce qu’on dit, 7 septembre 2013. 

Bédard, Raymond et Félix Bouvier, « Enseignement de l’histoire – L’instrumentalisation n’est pas là où on la croit », Le Devoir, 4 décembre 2013. 

Bérubé, Harold, « Sur l’enseignement de l’histoire nationale au secondaire », Le Devoir, 4 janvier 2014. 

Cardin, Jean-François, « Insultes et confusion épistémologique », Le Devoir, 4 décembre 2013. 

Chartier, François, « Lettre – À la défense de la connaissance de l’histoire », Le Devoir, 3 décembre 2013. 

Collectif d’auteur(e)s, « Oui aux projets pilotes en histoire nationale », Le Devoir, 23 janvier 2014. 

Courrier parlementaire, « Prolongation de la consultation jusqu’à dimanche prochain », 16 décembre 2013. 

Gani, Raphaël, « Histoire : la consultation invisible… », Le Devoir, 13 décembre 2013.

Gani, Raphaël, « Histoire : à quand la consultation publique? », Le Devoir, 7 octobre 2013. 

Gervais, Lisa-Marie, « Québec s’apprête à tester le nouveau cours d’histoire au secondaire », Le Devoir, 15 février 2014. 

Gervais, Lisa-Marie, « Un cours d’histoire trop “orientéˮ au goût des profs », Le Devoir, 30 novembre 2013. 

Lee, Shuyee, « English teachers group concerned about new history course », CJAD, 20 décembre 2013.

Lepage, Pierre, « Nos peuples autochtones gagnent à être connus », La Presse (web), 9 décembre 2013.

Marineau, Henri, « Un cours d’histoire “trop politiqueˮ! », Québec Hebdo, 1er décembre 2013.

Mathieu, Annie, « Enseignement de l’histoire: la consultation prolongée jusqu’au 22 décembre », Le Soleil, 13 décembre 2013. 

Mathieu, Annie, « Marie Malavoy songe à un sommet consacré aux enseignants », Le Soleil, 5 décembre 2013. 

Mathieu, Annie, « Enseignement de l’histoire: un programme à l’essai en 2014 », Le Soleil, 12 novembre 2013. 

Proulx, Lise, Pierre Beaudoin, Daniel Rouillard et Sylvain Decelles, « La Réplique › Programme d’histoire – Le renforcement annoncé est-il celui de l’enseignement? », Le Devoir, 12 décembre 2013. 

Robitaille, Antoine, « Enseignement de l’histoire – Attaque injuste », Le Devoir, 4 décembre 2013. 

Autres contributions

Association québécoise pour l’enseignement en univers social (AQEUS), « Faits saillants des résultats de la compilation en ligne », site web de l’AQEUS, 6 décembre 2013. 

Brunet, Marie-Hélène, « Histoire des femmes, problématisation et histoire nationale », site web THEN/HiER, 25 novembre 2013.

Brunet, Marie-Hélène, « Une histoire sans les femmes est une histoire désengagée », HistoireEngagée, 22 novembre 2013. 

England, Marjorie, « Concernant la consultation publique pour le programme d’histoire au secondaire », compte Twitter, 29 novembre 2013.

FSE-CSQ, « La CSQ et la FSE en faveur du renforcement de l’enseignement de l’histoire », communiqué de presse, 9 décembre 2013. 

Goyette, Julien, « Enseignement de l’histoire : un grand esprit de sérieux », HistoireEngagée, 5 décembre 2013. 

Lanoix, Alexandre, « Numéro thématique sur l’enseignement de l’histoire », HistoireEngagée, 21 novembre 2013.

SCCUQ, « Enseignement de l’histoire : une consultation éclair qui néglige l’avis des enseignants », communiqué de presse, 2013. 

Mémoires déposés à la consultation publique

ACSAQ et ADGCSAQ, Renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire, janvier 2014.

Association d’études canadiennes, Mémoire soumis dans le cadre de la Consultation publique portant sur le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire, 4 décembre 2013.

Association québécoise pour l’enseignement en univers social (AQEUS), Mémoire présenté par l’AQEUS en réponse au document de consultation : Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire, novembre 2013.

Bédard, Raymond, Réforme des programmes d’histoire : position de la SPHQ, hiver 2014.

Bourdeau, Jean Philippe, Mémoire en lien à la consultation sur le programme d’histoire et d’éducation à la citoyenneté, 22 novembre 2013.

Boutonnet, Vincent, Mémoire déposé à la consultation « Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire », 29 novembre 2013.

Bouvier, Félix, avec la collaboration de Myriam D’Arcy, Propositions pour une refonte du programme d’histoire nationale du Québec – Canada au secondaire, hiver 2014.

Brunet, Marie-Hélène, L’étude des rapports sociaux de sexe dans l’histoire ne peut se faire sans problématisation, 28 décembre 2013. 

Comité d’orientation pédagogique du réseau scolaire anglophone du Québec, Consultation Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire, décembre 2013. 

CRIFPE, Avis concernant la consultation sur l’enseignement de l’histoire nationale, 4 février 2014.

CSQ, Oui au renforcement de l’enseignement de l’histoire au secondaire, décembre 2013.

Éthier, Marc-André, Compte-rendu de la position de l’AQDHG à propos de la consultation pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire, 26 décembre 2013. 

Fédération des comités de parents du Québec, Point de vue sur l’enseignement de l’histoire par la Fédération des comités de parents du Québec, décembre 2013. 

Fédération des établissements d’enseignement privés, Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire. Avis auprès du Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport, décembre 2013. 

FNEEQ-CSN, Avis sur le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au secondaire, 13 décembre 2013. 

Gani, Raphaël, Accroître la légitimité de l’exercice consultatif, décembre 2012.

Groupe des responsables de l’univers social (GRUS), Mémoire du GRUS dans le cadre de la consultation du MELS, 2013. 

Institut d’histoire de l’Amérique française, Avis de l’Institut d’histoire de l’Amérique française dans le cadre de la consultation « Pour le renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale au primaire et au secondaire », 18 décembre 2013.

Lefrançois, David , Avis concernant la consultation sur l’enseignement de l’histoire nationale, 1er janvier 2014.

Stan, Catinca Adriana, L’élève, entre sujet historique et citoyen : deux facettes de l’apprentissage de l’histoire, 16 décembre 2013. 

Yelle, Frédéric, Alexandre Joly-Lavoie et Julia Poyet, Histoire et citoyenneté : Présent, passé, avenir, 2013. 

Pour signaler d’autres textes qui traitent de la consultation publique sur l’enseignement de l’histoire au primaire et au secondaire, contactez : raphael.gani.1@ulaval.ca

Lettre – Histoire : à quand la consultation publique?

Par Raphaël Gani.

Le 2 septembre dernier, les ministres Malavoy et Duchesne annonçaient une réforme de l’enseignement de l’histoire du Québec. On promettait alors une consultation publique à ce sujet. Mme Malavoy déclarait : « une section Web sur le site du ministère de l’Éducation permettra aux gens de donner leur avis, qui sera pris en considération ». Aucune consultation publique n’est amorcée un mois après cette promesse.

Pour lire la suite, cliquer sur l’image :

raphaël gani réforme cégep histoire québec

Lettre ouverte signée Raphaël Gani

Les ministres Marie Malavoy et Pierre Duchesne ont annoncé que l’enseignement de l’histoire du Québec sera revu de fond en comble en 2013-14. Ils justifient cette réforme notamment par l’ignorance des jeunes envers les moments fondateurs du Québec. Or, coup sur coup, quand des chercheurs demandent à de jeunes Québécois de raconter l’histoire du Québec, la majorité des réponses obtenues sont éclairées par le phare de la Conquête. La guerre de la Conquête est l’évènement le mieux mémorisé, et celui qui est le plus chargé émotivement (négatif). Pour paraphraser l’historien Guy Frégault, c’est lors de la Conquête que le peuple canadien fût brisé : cette interprétation est dominante aujourd’hui. Les jeunes et les moins jeunes jugent la Conquête comme la cassure dans le parcours de la collectivité québécoise. Une dizaine de chercheurs arrive à ce constat. Il est étayé depuis 2002 au sein d’une thèse de doctorat, trois mémoires de maîtrise, un livre et deux articles savants. Non encore publiées, des données récoltées au Musée de la civilisation et au Moulin à paroles corroborent aussi ce constat. Ces travaux réfutent un argument fondamental qui justifie la réforme de l’enseignement de l’histoire du Québec.

Cliquez sur l'image pour lire le texte

Cliquez sur l’image pour lire le texte

« Révision du programme d’histoire: Malavoy préfère l’avis d’experts pro-question nationale »

[…]
Jocelyn Létourneau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain à l’Université Laval, se dit désappointé de la «mise au rancart du comité». Celui qui croit que la question nationale ne doit pas être «le soleil autour duquel toutes les planètes du passé québécois doivent orbiter» n’avait pas l’intention, dit-il, de bousiller les efforts ministériels. «Je n’aurais pas accepté d’y participer dans le simple but de le saborder», fait-il valoir. Il croit par ailleurs qu’il y a «matière à inquiétudes» avec la nouvelle forme de consultation choisie par la ministre de l’Éducation, Marie Malavoy.
[…]

Cliquez sur l'image pour lire ce que Jocelyn Létourneau en pense

Cliquez sur l’image pour lire ce que Jocelyn Létourneau en pense

Jocelyn Létourneau, l’enseignement de l’histoire, la Coalition pour l’histoire et le Parti Québécois

Cette semaine, la journaliste du Devoir Lisa-Marie Gervais a interrogé Jocelyn Létourneau à propos de la réforme du programme d’enseignement de l’histoire du Québec. Voici un court extrait de l’article produit par Mme Gervais et publié hier.

Le ministère de l’Éducation a créé le mois dernier un groupe de travail pour revoir le programme de l’enseignement de l’histoire du Québec à l’école. Mais ses travaux ne sont pas encore commencés que, déjà, les historiens se disputent sur sa composition et ses orientations, a appris Le Devoir.

Présidé par le sous-ministre Alain Veilleux, le groupe est formé de didacticiens, d’universitaires et d’historiens de toutes allégeances, francophones comme anglophones, notamment la spécialiste de l’histoire des femmes, Micheline Dumont, le professeur de McGill, Paul Zanazanian, et le didacticien et romancier Jean-Pierre Charland. La moitié des dix membres du comité font partie de la Coalition pour l’histoire, bien connue pour critiquer l’actuel programme, qui évacue, selon elle, des pans de l’histoire nationale québécoise.

Ce groupe de travail, qui doit formuler des recommandations à la ministre de l’Éducation Marie Malavoy « quant aux orientations à donner à l’enseignement de l’histoire au primaire et au secondaire », devait se réunir une première fois le 7 février, mais la réunion a été annulée. Depuis, c’est le silence radio, ont confirmé plusieurs personnes nommées sur ce comité ministériel.

Cette démarche de la Coalition pour l’histoire ne fait pas l’affaire de tous. Jocelyn Létourneau, professeur au Département d’histoire de l’Université Laval, la juge « outrageante ». « C’est un mépris, pas juste pour moi, mais pour tous les membres du comité », a-t-il dit, affirmant n’avoir rien su de cette rencontre la semaine prochaine de la Coalition avec Mme Malavoy. « La ministre va peut-être nous arriver en nous disant que notre groupe de travail est fini. Elle va le saborder après avoir eu la représentation de la Coalition. »

Lire la suite ici.